• Femme de chambre le jour, dominatrice la nuit

    Il est temps que je me prépare, j'ai rendez-vous avec la femme de chambre de ce matin, qui est apparemment une maîtresse femme.Je suis rentré plutôt à l'hôtel, je me suis lavé en prenant une douche bien chaude, et et j'ai mis de la crème parfumée surtout mon corps entièrement épilé. Petite culotte en dentelle, collant, pantalon, et pour le haut, un petit caraco en dentelle sous une chemise masculine.
    Il est 6:55, et j'ai rendez-vous à 7:00 à la pizzeria. Je suis devant, je m'apprête à rentrer, quand je sens une main me choper le cul.
    « Salut petite salope, alors tu es venu. Nous allons bien nous amuser ce soir.Elle est accompagnée d'une autre femme.
    « Appelle-moi maîtresse Lidia. Et je te présente ma soeur, maîtresse Lydie. Suis nous, nous allons chez moi, à pied car ce n'est pas loin »

    nous partons de la pizzeria, nous traversons un petit square, et arrivons dans un petit chemin de traverse. Il ne fait pas chaud. Soudain maîtresse Lidia se tourne vers moi, s'arrête, m'attrape par la ceinture du pantalon la défais et me baisse mon pantalon.
    « Enlève ton pantalon et ton collant, tu marcheras devant nous en culotte. »
    Elle siffle de contentement en voyant la petite culotte en dentelle, dans laquelle ma petite bite est ridicule.

    J'enlève mon pantalon et marche devant elle. Nous croisons d'autres couples, qui à la vue de ma tenue soit détournent la tête, soit ricanent. Le problème est que cela m'excite d'être humilié de cela sorte et d'être exhibé comme une pute. De ce fait ma queue grossit et commence à vendre ma culotte en dentelle.
    Mais nous avons vite fait d'arriver chez la maîtresse Lidia. Arrivés dans sa cage escalier, elle me fait retirer ma veste et ma chemise. Nous montons, dans les escaliers, moi devant en culotte et en caraco. Arrivés au deuxième étage, elle sonne à la porte d'un appartement. Un homme entièrement nu nous ouvre, je me rends compte de suite que c'est aussi un soumis. Il referme la porte derrière nous.

    « Je te présente  notre soumis est entièrement à notre service. »

    Maîtresse Lidia me fait entièrement déshabiller par son soumis, qui en profite un peu pour me caresser le cul et les couilles et la bite.
    Les deux maîtresses, se déshabillent. Elles sont en tenue de vinyle, corset seins nus, String assorti sur collants. Elles se saisissent toutes les deux de cravaches et se dirigent vers moi. Leur soumis m'a attaché, bras en l'air, a une barre suspendue au plafond. Ainsi je suis a leur merci , cul nu, couilles et bite au vent .

    Elles commencent a tour de role a me cravacher sur tout le corps . J'evite de gemir ou de crier .mon corps se réchauffe, et des traces rouges apparaissent.

    cela dure 15 minutes environ . Puis je suis détaché, et les Maitresses , me font s'agenouiller devant elles. Elles ouvrent les cuisses, et je dois renifler leurs sexes a tour de role. pendant ce temps la l'autre soumis m'a pris en bouche et me pompe la bite, qui ne tarde pas a grossir. Soudain, d'un coup de pied , Maitresse Lidia me fait tomber en arrière, et me marche sur le corps avec ses chaussures...puis en tombe sa culotte, et me coince la tetes entre ses cuisses. Elle ouvre son sexe a pleines mains me mets son clito sur mon nez,
    " leche moi la vulve  sale chien ....montre a ta Maitresse que tu aime cela "

    je commence a utiliser ma langue comme une petite biteen faisant un va et vient dans sa fente sexuelle humide et chaude . Je bande dur.

    C'est a ce moment la que la Maitresse Lidie, s'empale sur mon braquemart dréssé, et commence un mouvement de balancier, en me cravachant le corps .

    Et cela n'est que le commencement a leur plaisir. je vais leur servir de godemiché pendant la soirée, car  leur soumis, est impuissant et ne peux pas bander .....

    « Une femme de chambre dominatriceUne visite médicale bien spéciale. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :